Contenu

Crise ou alerte renforcée sécheresse pour des cours d’eau des Bouches du Rhône

Depuis le mois de mai, la situation hydrologique du département des Bouches du Rhône est marquée par des précipitations insuffisantes. Après un automne 2018 pluvieux, seul le mois d’avril a été au-dessus des normales de saison pour les précipitations.
Après consultation du comité départemental sécheresse, le préfet des Bouches du Rhône a placé en situation de crise le bassin de l’Huveaune aval et d’alerte renforcée le bassin de Touloubre amont, par arrêté du 19 septembre 2019 ci-joint : Arrete_Secheresse_du_19-09-2019 (format pdf - 966.5 ko - 26/09/2019).
Les bassins du Fauge et du Réal de Jouques demeurent en situation de crise.
Le bassin de l’Arc aval et de l’Arc amont demeurent en alerte renforcée.

Des données cartographiques sont disponibles sur le site gouvernemental Propluvia : http://propluvia.developpement-dura...

Les modalités d’application, concernant notamment les activités agricoles, sont décrites par l’arrêté-cadre régional fixant les mesures de gestion et de préservation de la ressource en eau en période de sécheresse : arrete_cadre_gestion_de_l_eau_periode_secheresse_29_mai_2019 (format pdf - 102 ko - 07/08/2019)

Dispositions en situation de crise :

  • suspension des prélèvements agricoles sur les ressources locales,
  • rejets directs d’effluents bruts par les stations d’épuration interdits et travaux nécessitant le délestage direct dans le milieu soumis à autorisation préalable,
  • réduction de 20 % des prélèvements issus de la ressource maîtrisée et limitation au strict nécessaire pour les usages industriels, commerciaux et artisanaux ; mesures de restriction prises au cas par cas pour les prélèvements issus des ressources locales,
  • suspension totale de l’arrosage issu des ressources locales excepté pour les greens et le terrain d’honneur des collectivités, et interdiction entre 9h et 19h de l’arrosage issu des ressources maîtrisées,
  • sauf impératif sanitaire, interdiction de lavage des voiries, façades, terrasses et véhicules avec de l’eau issue des ressources locales ; pour les prélèvements issus de la ressource maîtrisée : interdiction de lavage pour tous les véhicules à l’exception des stations professionnelles économes en eau, interdiction des lavages à grande eau des voiries, terrasses et façades, lavages sous pression autorisés,
  • interdiction de remplir les piscines et spas privés. La mise à niveau est autorisée pour des raisons sanitaires pour les piscines accueillant du public. À l’exception de ceux à eau recyclée, les jeux d’eau sont interdits sauf raison liée à la santé publique. Le remplissage des piscines et spas accueillant du public est soumis à l’autorisation du maire et la mise à niveau des piscines autorisée si l’eau est issue des ressources maîtrisées,
  • interdiction de remplir et mettre à niveau les bassins et plans d’eau à partir des ressources locales, mise à niveau des bassins seulement autorisée pour l’aquaculture et l’algoculture professionnelles et à condition que l’eau soit issue des ressources maîtrisées,
  • fermeture des fontaines, sauf si elles fonctionnent en circuit fermé.

Dispositions en situation d’alerte renforcée :

  • interdiction d’irriguer pour les agriculteurs entre 9h et 19h et réduction du volume de prélèvement de 40 % sur les ressources locales (hors ASA),
  • réduction des volumes prélevés de 40 % sur les ressources locales et de 10 % sur la ressource maîtrisée pour les usages industriels, commerciaux et artisanaux,
  • interdiction de tout arrosage de 9h à 19h. Réduction de 40 % des volumes prélevés sur les ressources locales pour l’arrosage des jardins potagers. Suspension totale de l’arrosage prélevé sur les ressources locales pour les espaces verts, pelouses et jardins d’agrément,
  • interdiction de lavage pour tous les véhicules à l’exception des stations professionnelles économes en eau, interdiction des lavages à grande eau des voiries, terrasses et façades, lavages sous pression autorisés,
  • interdiction de remplir les piscines et spas privés. Le remplissage des piscines et spas accueillant du public est soumis à l’autorisation du maire. La mise à niveau est autorisée pour des raisons sanitaires pour les piscines accueillant du public. À l’exception de ceux à eau recyclée, les jeux d’eau sont interdits sauf raison liée à la santé publique,
  • mise à niveau des bassins seulement autorisée pour l’aquaculture et l’algoculture professionnelles,
  • fermeture des fontaines, sauf si elles fonctionnent en circuit fermé.

Merci à tous d’adopter un comportement quotidien solidaire dans les usages de la ressource en eau.