Contenu

Clémentine - saison 2017-2018

Clémentine - Bilan de campagne 2017-2018

(mise à jour au 1er avril 2018)

La meilleure campagne de ces cinq dernières années

Avec une quinzaine de jours d’avance et des tonnages estimés en baisse de 20 %, « la belle orangée au cul vert » connaît une très belle saison. En termes de prix, 2017/2018 est la meilleure campagne de ces cinq dernières années. Les cours moyens sont supérieurs de 20 à 35 % à la moyenne quinquennale.

La campagne Clémentine de corse démarre au milieu du mois d’octobre avec la clémentine précoce « Cafin » suivie courant du mois de novembre par la Fine. Les fortes températures de l’été, associées à des nuits froides, ont accéléré la maturité des fruits. L’offre est estimée en baisse de 20 % suivant les secteurs géographiques.

En novembre, le marché de la clémentine connaît une bonne dynamique. La demande, supérieure à l’offre et les nombreuses mises-en-avant permettent de sortir des volumes importants sur des bases de prix très fermes. En milieu de mois, les intempéries qui touchent la Corse (pluie et vent violent) freinent la ramasse et l’acheminement des bateaux vers le continent. Mais cela n’a que très peu d’impact sur le commerce. Les ventes sont rapides et la campagne avance à grands pas. Cette activité soutenue est également ressentie vers les marchés de gros sur des bases de prix élevés.
Cette année, la faiblesse des volumes en Espagne (-20 % environ) est extrêmement favorable au commerce de la clémentine corse. Cette baisse fait suite aux fortes températures du mois de mai, mais également à une réduction des surfaces espagnoles.

Le mois de décembre est marqué par des flux de vente extrêmement importants. La campagne continue sa lancée sur un très bon rythme et sur l’ensemble des destinations. En deuxième décade, les pluies qui se sont abattues sur l’île ont freiné brutalement la cueillette entraînant un retard dans la récolte. Le marché est tendu avec des négociants frileux qui ne reçoivent pas les quantités initialement prévues. La clémentine est attendue surtout avec l’approche des fêtes de Noël. En fin de mois, les centrales d’achat terminent leurs actions promotionnelles par manque de volume et la campagne s’achève rapidement dès la première semaine de janvier.
Les cours moyens sur la campagne sont supérieurs de 20 à 35 % à la moyenne quinquennale.





Voir les bilans agricole annuels
Voir les études et bilans sur les fruits en région PACA