Contenu

Conjoncture par produit

Les faits marquants
(mise à jour au 1er mai 2018)

En avril, la campagne de salade d’hiver se termine. Les dernières semaines sont à l’image de l’ensemble de la campagne : un marché national à l’équilibre fragile et un marché à l’export difficile, fortement concurrentiel.
La météo fraîche sur la France freine les ventes de tomate jusqu’à la mi-avril et provoque une crise conjoncturelle de 11 jours. La consommation de tomates ne se développe vraiment qu’en milieu du mois, permettant une sortie de crise le 20 avril.
La fraise tire profit elle aussi du beau temps à partir de la mi-avril, dans un marché marqué par un manque de volume, et donc des cours à la hausse.
Les campagnes de l’abricot et de la pêche s’annoncent en retard d’une dizaine de jours. Le gel de fin février a frappé les variétés précoces et réduit le potentiel de la production, mais la charge est belle sur les autres variétés. Les premières prévisions affichent des baisses de production de l’ordre de 10 % à 15 % pour ces fruits dans la région.

Accéder à partir du 20 du mois à la version imprimable

Fleurs
Fleurs_35x35 {PNG}
1er février 2018 : Des apports très abondants
 
Truffe

Une fin de campagne prématurée à la mi-février
 
Grandes cultures

Moisson 2017 rendement moyen, en moyenne haute côté qualité
 
Lait

au 1er juin 2018
 
Plantes à parfum

Bilan de campagne 2017
 
Viticulture

Bilan de la campagne 2017
 
Prairies

2018 pousse mensuelle d’herbe en avril
 
Import - Export

au 1er juin 2018