Contenu

Conjoncture par produit

Les faits marquants
(mise à jour au 1er septembre 2018)


En août, les conditions météo viennent à nouveau réduire les volumes commercialisables de l’ensemble des fruits et légumes. Les orages, parfois accompagnés de grêle, altèrent l’aspect visuel des produits tandis que les températures caniculaires freinent leur grossissement, entraînant déclassements et petits calibres.
Les températures élevées soutiennent cependant une consommation dynamique de fruits et légumes d’été. Les cours des pêches battent ainsi des records historiques, en lien avec le manque d’offre.
A l’inverse, la campagne de l’abricot se termine dans un climat décevant. Malgré des volumes réduits, l’abricot provençal n’a pas rencontré de demande intéressée, pénalisé par des problèmes de qualité et de tenue.
Le marché de la tomate se confirme plus que jamais à deux vitesses : les variétés standards (ronde, grappe), délaissées par les consommateurs, subissent une crise nationale pendant 9 jours, tandis que les variétés « à goût » sont recherchées. Les exploitations du Sud-Est positionnées sur ces segments qualitatifs résistent ainsi mieux à la crise.
En août, la campagne de poire Guyot bat son plein : la Guyot parvient à bien se valoriser dans un marché très fluide, notamment à l’export. Les campagnes de la pomme et du raisin de table démarrent quant à elles timidement.

Accéder à partir du 20 du mois à la version imprimable

Fleurs
Fleurs_35x35 {PNG}
1er février 2018 : Des apports très abondants
 
Truffe

2018, la production la plus basse depuis 20 ans dans le Sud-Est
 
Grandes cultures

Septembre 2018 - un rendement en blé dur historiquement bas
 
Lait

au 1er septembre 2018
 
Plantes à parfum

Bilan de campagne 2017
 
Viticulture

Commentaires sur la récolte 2018
 
Prairies

Pousse cumulée en juin 2018
 
Import - Export

au 1er septembre 2018