Contenu

Conjoncture par produit

Les faits marquants
(mise à jour au 1er juin 2020)

En mai, les températures excédentaires accélèrent le développement des fruits, avançant leurs campagnes de commercialisation de quelques jours.
Les pluies abondantes fragilisent la tenue des cerises et des abricots, dont les rendements ont déjà été réduits par les gelées sévères de la fin mars. Le marché de la fraise est toujours porteur, alors que les volumes déclinent normalement en attendant la production des variétés remontantes. Le marché de la tomate est également favorable pour la production régionale, avec des cours soutenus.

Accéder à partir du 20 du mois à la version imprimable

Fleurs
Fleurs_35x35 {PNG}
Des apports très abondants
(Maj au 1er février 2018)
 
Truffe

Dernier mois de campagne défavorable
(Maj au 1er mars 2020)
 
Grandes cultures

Petite production, aléas climatiques
(Maj au 1er octobre 2019)
 
Lait

au 1er juin 2020
 
Plantes à parfum

Bilan de campagne 2019
(Maj au 1er octobre 2019)
 
Viticulture

Bilan 2019 : une production régionale réduite par la sécheresse estivale
(Maj au 1er avril 2020)
 
Prairies

Météo estivale sèche et autorisation d’irriguer
(Maj au 1er décembre 2019)
 
Import - Export

au 1er mai 2020