Contenu

Courgette - année 2020

Courgette : Demande lente, offre régionale réduite

(mise à jour au 1er août 2020)

En juillet, l’offre nationale progresse vite avec l’arrivée en production d’autres bassins alors que l’offre régionale décroît. La qualité du produit est hétérogène et complique parfois les ventes notamment à destination des grossistes plus exigeants sur la qualité. Pour une majorité des stations d’expédition, les engagements avec la grande distribution permettent de maintenir les flux de ventes. La demande est peu motivée, les consommateurs privilégient les produits d’été au détriment des légumes à cuire.
Si le cours moyen est légèrement supérieur à la moyenne quinquennale (+ 3 %), le mois se caractérise surtout par une faible production régionale.

En juin, avec une offre pourtant plus limitée qu’à l’habitude, le marché se maintient à peine à l’équilibre. La demande, qui ne se développe pas, est toujours orientée vers la courgette espagnole, encore majoritaire sur les circuits dans les segments premiers prix et filets. Les cours progressent lentement à partir du milieu du mois et illustrent la chute brutale des apports pendant quelques jours. Sont en cause, la fin de cycle des cultures, aussi bien sous abris qu’en plein champ, les températures nocturnes fraîches, et la présence plus importante de maladies. Pourtant, pour beaucoup d’opérateurs, les hausses ne sont pas proportionnelles au regard du peu d’offre.
Pour la plupart des stations d’expédition, ce sont les engagements avec la grande distribution qui maintiennent les flux de ventes. La qualité du produit demeure particulièrement hétérogène.

En mai, la campagne de commercialisation, débutée mi-avril, monte en puissance. Les productions de plein champ viennent compléter l’offre sous abri.
A la mi-mai, l’offre augmente considérablement en raison de la hausse des températures. Cette météo accélère fortement la croissance des courgettes dont l’offre devient supérieure à la demande. Le marché se régule cependant et évite de basculer en crise conjoncturelle.
En ce début de campagne, la production de 33 200 tonnes est estimée en hausse d’environ 3 % par rapport à l’an passé. Le rendement moyen de 60 t/ha est comparable à la moyenne quinquennale.

En avril, la campagne démarre avec 15 jours d’avance. La production régionale est confrontée, d’une part, au niveau de prix particulièrement bas des courgettes espagnoles et, d’autre part, à un réseau de distribution en attente de quantités suffisantes pour fournir ses rayons sur l’ensemble du territoire. Malgré tout, les cours sont fermes.

Courgette 2020


Voir les bilans agricoles annuels de la région PACA
Voir les études et bilans sur les légumes en région PACA
Voir le dernier bilan de campagne national sur la courgette