Contenu

Enquête 2019 sur les pratiques phytosanitaires en arboriculture

Le service régional de l’information statistique et économique de la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt lance une enquête sur les « pratiques phytosanitaires en arboriculture » en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette opération se déroulera du 1er février au 30 avril 2019.

Cette enquête est réalisée en vue de disposer d’une connaissance actualisée des interventions techniques et de l’usage des produits phytosanitaires sur les cultures de fruits. ). Elle constitue un outil majeur de description des pratiques des exploitants. Une meilleure connaissance de ces pratiques permet aux instituts techniques et de recherche de les aider à élaborer leurs conseils aux agriculteurs. Elle fait suite à l’enquête sur les pratiques culturales en arboriculture réalisée en 2015.
Cette enquête statistique est réalisée par échantillonnage auprès d’exploitations agricoles spécialisées en arboriculture. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, près de 800 exploitations sont concernées, réparties dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse.

Le questionnaire comporte une série de thèmes communs aux 5 espèces de l’enquête (pomme, pêche, prune, abricot, cerise) et un volet spécifique à chaque espèce. Les informations recueillies porteront sur le lot enquêté (dates des interventions, nature et quantité des produits appliqués, parasites visés, les raisonnements et les quantités de bouillies appliquées, les méthodes alternatives éventuellement mises en œuvre, etc.).

Le questionnaire est disponible sur le site de la statistique agricole : www.agreste.agriculture.gouv.fr.
Vous y trouverez aussi, les données publiées sur les enquêtes de 2012 et de 2015.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle est menée avec l’appui d’enquêteurs encadrés par le service régional de l’information statistique et économique (Srise) de la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf). L’enquête se déroule sous la forme d’un entretien en face à face d’une durée d’environ 1H30. Les exploitants agricoles faisant partie de l’échantillon ont été prévenus par courrier.

Comme pour toute enquête statistique obligatoire, les données individuelles recueillies sont strictement confidentielles et couvertes par le secret statistique (loi n° 51.711 du 7 juin 1951), qui vous garantit qu’elles ne seront ni divulguées, ni utilisées par d’autres services que le service statistique du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Les résultats de l’enquête ne seront utilisés qu’à des fins statistiques.