Contenu

Forte progression du front de chalarose en Occitanie

La chalarose du frêne, causée par le champignon Chalara fraxinea, est apparue en France (Haute Saône) en 2008. Elle a progressé d’environ 60 kms chaque année pour atteindre le Finistère en 2019.

Même si, pour des raison climatiques (températures) et/ou de répartition de l’hôte, les régions PACA et OCCITANIE sont moins favorables à la propagation de la maladie, un premier foyer a été détecté, en 2015, à VEYNES (05). Cette infection foliaire s’est propagée ensuite aux frênes des peuplements forestiers :

- de la Lozère et des Alpes de Haute Provence (2016),
- du Lot et de l’Aveyron (2019),
- de l’Ariège, de la Haute Garonne et des Hautes Pyrénées (2020).

Afin de prévenir et de gérer au mieux l’existant, le Département de la Santé des Forêts a mis en place 4 actions :

- une veille sanitaire nationale de suivi de progression du pathogène,
- un réseau de 40 placettes de frênes de suivi de l’impact de la maladie,
- une enquête à large échelle spatiale d’estimation de sévérité de la maladie,
- un partenariat fort avec la recherche (INRAe, ONF, CNPF, coopératives forestières, projet national CHALFRAX ...).

Bilan de Claude HUSSON, expert au DSF "La chalarose dufrêne, 12 ans après la première détection en France, juillet 2020" bilan_chalarose_dsf_2020_v2 (format pdf - 962 ko - 24/07/2020)