Contenu

Fraise - année 2017

Bilan de campagne 2017

(mise à jour au 1er octobre 2017)

Une campagne à deux vitesses entre fraises rondes et Gariguette
La superficie régionale de fraises de la campagne est estimée en hausse de 2 %, et la production quasi-stable. Les cours 2017 sont inférieurs de 5% à la moyenne quinquennale en fraises rondes et sont comparables à la moyenne quinquennale en gariguettes (sur la période mars à fin mai).
La campagne démarre mi-mars, conformément au calendrier habituel mais le marché peine à se mettre en place : la demande est peu positionnée sur le produit. L’offre augmente de façon rapide tandis que l’écoulement est faible, entraînant des reports de stocks. Les cours du mois de mars sont inférieurs de 5 à 10% à la moyenne quinquennale.
En avril, une embellie est observée autour des fêtes de Pâques, mais la demande redevient très attentive au prix ensuite. Le cours moyen du mois d’avril est cependant comparable à la moyenne quinquennale.
Au cours du mois de mai, le commerce se dynamise notamment en fraise Gariguette, recherchée des opérateurs. La campagne se prolonge avec des fraises de fin de saison dans un contexte commercial porteur.
Au cours de la 2ème quinzaine de juin, la campagne se termine en fraise avec une situation un peu plus difficile qu’en début de production. En effet, le climat très chaud a avancé l’entrée sur le marché de nombreux fruits. Ainsi, la fin de campagne de commercialisation de la fraise se télescope avec la cerise notamment.

png - 55.1 ko
png - 55.1 ko



Lien vers le bilan national de campagne