Contenu

Fraise - année 2019

Fraise : Les meilleurs rendements depuis 2012

(mise à jour au 1er juillet 2019)

En juin, la hausse des températures fait mûrir rapidement les fruits. La tenue du fruit devient même fragile en fin de mois en raison de la canicule. Par conséquent, une part plus importante de la production devrait être dédiée à l’industrie cette année.

Sur le marché de la fraise, les ventes sont lentes en début de mois. Les volumes de fraises progressent avec l’arrivée des fraises remontantes, mais la demande reste enthousiaste. Les engagements en fraises rondes sont moindres avec un linéaire qui se réduit en magasin, laissant la place aux autres fruits d’été. Puis la situation s’améliore durant la deuxième semaine avec un marché qui retrouve un peu de vigueur en fraise standard.

La production est estimée en hausse de 13 % par rapport à la campagne précédente. Le rendement moyen est estimé en hausse de 7 % par rapport à la moyenne quinquennale, soit le meilleur rendement depuis 2012.

En mai, la météo n’est pas favorable. Si le vent permet un bon état sanitaire, la fraîcheur des températures impacte légèrement les rendements. La production des remontantes en est ralentie et le pic de production de celles-ci devrait être décalé au mois de juin.

Sur les marchés, la demande est peu pressante. Le mois débute par une crise conjoncturelle en Gariguette, du 30/04/2019 au 09/05/2019. C’est la baisse des disponibilités qui permet la sortie de crise alors que les températures fraîches freinent le mûrissement des fruits. Il faut attendre la dernière décade, avec ses actions promotionnelles de la Fête des Mères et du jeudi de l’Ascension, pour que les ventes se redynamisent. Les cours moyens du mois sont inférieurs de 6 à 9 % à la moyenne quinquennale

Début avril, le marché de la fraise est proche du seuil de crise conjoncturelle. Les difficultés proviennent de plusieurs facteurs conjugués : une concurrence espagnole très vive proposée à bas prix, un manque de mise en avant de la fraise française dans les moyennes et grandes surfaces, et une offre plus importante que les années précédentes. Outre l’avance météorologique qui accroit l’offre en début de mois, on observe aussi de nouveaux acteurs dans la filière. Certains producteurs de tomates ou melons ont en effet décidé de consacrer cette année des surfaces sous-serres à la fraise.
Ce n’est ensuite qu’à l’occasion du week-end des Rameaux puis des fêtes pascales que le marché se dynamise. Les ventes s’accélèrent, les cours reprennent des couleurs mais cette embellie ne dure pas. Après Pâques, le mauvais temps freine la consommation et le disponible se retrouve alors largement supérieur à la demande ce qui entraîne de nouvelles chutes des cours. De plus, les prix au détail demeurent élevés. Entre le 25 avril et le 1er mai, les cours de la fraise décrochent à nouveau. La fraise Gariguette franchit même le seuil de crise conjoncturelle.
Le cours moyen du mois d’avril est inférieur de 4 à 8 % à la moyenne quinquennale.

Sur le plan végétatif la situation est hétérogène, la météo a en effet alterné entre douceur exceptionnelle en février et fraîcheur des températures fin avril. Les différents épisodes venteux contribuent au bon état sanitaire.

Mi-mars, la campagne de la fraise démarre avec des volumes en nette augmentation par rapport à l’an passé à pareille époque. La demande n’est pas encore positionnée sur le produit et très peu d’actions promotionnelles sont mises en place, notamment en variété ronde. Hormis quelques mises en avant ponctuelles, la fraise ronde est peu référencée. A cela s’ajoute une vive concurrence ibérique à bas prix, ralentissant encore l’écoulement.
En Gariguette, le marché connaît une meilleure dynamique. Les animations commerciales des GMS absorbent une bonne part du disponible à la vente, mais sur des prix revus à la baisse.
Les cours chutent régulièrement et frôlent le seuil de crise conjoncturelle fin mars. Les cours moyens du mois de mars sont inférieurs de 13 % à la moyenne quinquennale en fraise ronde.

Fraise5002019

Fraise2502019


Voir les bilans agricoles annuels de la région PACA
Voir les études et bilans sur les légumes en région PACA
Voir le dernier bilan de campagne national sur la fraise