Contenu

Julien Denormandie témoigne de son soutien aux propriétaires de chevaux

La région PACA n’est plus épargnée par les actes de cruauté commis contre des chevaux et autres équidés. Une jument a été éventrée et un poney a eu l’oreille tailladée à Puyvert dans le Vaucluse. Si l’enquête le confirme, un cheval a également été mutilé à Istres dans les Bouches-du-Rhône.

Suite à la vague de sévices subis par des chevaux à travers la France, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation s’est rendu en Saône-et-Loire le vendredi 28 août.
Après avoir échangé avec les propriétaires de chevaux victimes d’agression au Centre équestre de Saint-Eusèbe, Julien Denormandie s’est entretenu avec les services mobilisés pour l’enquête.
À cette occasion, le ministre a réaffirmé que « tous les moyens étaient mis en œuvre pour que justice soit faite ». Son déplacement en images sur https://www.tumblr.com/embed/clickt...