Contenu

Progression de la pyrale du buis sur toute l’inter-région

La pyrale du buis est un ravageur invasif apparu en France depuis 2008. Pendant les premières années, cet insecte s’est disséminé dans les parcs et jardins de l’ensemble de la France, certainement à partir de plusieurs points d’introduction.
Les dégâts sont passés en forêt de façon significative au cours de l’année 2015, provoquant des défoliations spectaculaires sur des milliers d’hectares dans les alpes du Nord et la Drôme. Les foyers sont restés limités en région Paca jusqu’en 2017. En Occitanie on avait noté des attaques de grande ampleur du Gard aux Hautes Pyrénées.
La seconde génération de chenille montre une forte progression des défoliations avec de foyers importants :
- dans les vallées des Alpes maritimes,
- dans le Gard et l’Hérault sur les contre-forts des Cévennes et des Avant-Monts (Lunas-Lodève)
- dans l’Aude sur les corbières
- dans l’Aveyron, le Lot et le Tarn , remontant les vallées.
- dans les Hautes Pyrénées notamment sur le pic de Jers Lourdes

On note cette année sur la commune d’Ota dans les gorges de Spelunca la première mention en Corse de défoliation dans le milieu naturel.

Les documents ci dessous joints présentent l’évolution de la situation et vous pouvez des information sur la situation en Auvergne-Rhône Alpes avec le lien suivant .

Le pôle santé des forêts effectue le suivi de cette progression et de la résistance des buis sur des placettes semi-permanentes.