Contenu

Le comité régional de l’alimentation

La DRAAF PACA veille à une bonne articulation entre les actions conduites dans le cadre du Plan régional de l’alimentation, et les autres plans ministériels . A cet effet, une représentation croisée dans chacune des instances de gouvernance de ces différents plans devra être assurée, et les différents services de la DRAAF seront mobilisés pour mettre en oeuvre techniquement et financièrement le plan régional de l’alimentation. En tout état de cause, il revient au comité régional de l’alimentation (CORALIM) de piloter l’ensemble des actions relatives à l’alimentation inscrites au PNA.
Le CORALIM devra être élargi aux directions régionales relevant des ministères partenaires et aux représentants des nouveaux membres du comité de pilotage du Programme national pour l’alimentation. Il sera chargé de la validation des orientations stratégiques de la politique régionale de l’alimentation.
Il est recommandé que le comité régional de l’alimentation soit composé de représentants :

Des consommateurs

  • les associations de consommateurs,
  • les associations caritatives distribuant l’aide alimentaire,
  • les associations de parents d’élèves.

Des professionnels de l’ensemble de la filière

  • la profession agricole, dont les chambres d’agriculture,
  • les associations de promotion d’une alimentation de qualité,
  • le commerce de gros, de détail, l’artisanat et les métiers de bouche dont les chambres de commerce et les chambres des métiers et de l’artisanat,
  • les industries agro-alimentaires,
  • la grande distribution,
  • la restauration collective publique et privée,
  • la restauration privée.

Des services déconcentrés relevant des ministères partenaires :

  • développement durable
  • administration pénitentiaire
  • protection judiciaire de la jeunesse
  • concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes compétitivité, de l’industrie et des service
  • enseignement scolaire (rectorat, inspections d’académie)
  • santé (ARS)
  • enseignement et de la recherche
  • action sociale (démunis, aînés)
  • jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative
  • culture (DRAC).

Des collectivités locales

Des autres acteurs de l’alimentation

  • pôles de compétitivité,
  • unités territoriales de l’INAO
  • les représentants du réseau régional rural en charge du pilotage et de l’animation,
  • les organisations de protection de l’environnement,
  • établissements d’enseignement général, technique et supérieur (enseignement agricole et éducation nationale),
  • les associations de diététiciens,
  • les offices de tourisme,
  • les universitaires (sociologues, psychologues, économistes ...),
  • les CLAN (comités de liaison alimentation nutrition des centres hospitaliers),
  • les sociétés de services à la personne (notamment personnes âgées).