Contenu

Marchés de Hyères et Nice

Avril à août 2016 : Des productions plus précoces et bien valorisées par la demande

Les températures du printemps 2016 particulièrement clémentes ont accéléré les productions de nombreuses espèces comme les roses, pivoines et Helianthus et précipité la fin de campagne d’autres espèces comme les anémones et renoncules. Cette offre abondante, diversifiée et de qualité a été appréciée par les acheteurs dont les activités commerciales ont été soutenues par les différentes fêtes commémoratives : 8 mai, fêtes des mères dans de nombreux pays européens et fête des mères nationale le 29 mai. Cette dernière a connu un bon cru avec des prix en hausse sur la majorité des produits proposés à la vente et des apports constants confortés par des productions de pivoines encore bien présentes.

Mai à juin 2016 - Lisianthus

Début mai 2016, le Lisianthus réalise un très bon début de campagne avec des apports de qualité en raison de conditions météorologiques favorables (nuits fraîches et large ensoleillement). En juin, la demande ne se dément pas et absorbe les apports croissants à des cours qui se maintiennent sur une tendance positive faisant suite au traditionnel repli du lendemain de la fête des mères. Fin juin, les apports qui s’accroissent nettement trouvent preneur avec régularité à des cours qui s’érodent tout en demeurant supérieurs aux cours atteints les années précédentes à la même époque. La fourchette des prix s’élargit quelque peu en raison de quelques apports de qualité moins parfaite. Les variétés blanches sont particulièrement recherchées pour diverses cérémonies, les bleues peinent à séduire la demande.

Novembre 2015 à mars 2016 - Renoncule : Un pic de production moins marqué fait suite à un début de saison soutenu

En début de saison, de novembre 2015 à janvier 2016, les quantités commercialisées sont légèrement supérieures à celles atteintes la saison précédente à la même époque, et la qualité légèrement en-deçà en raison du manque de froid. Les cours s’inscrivent sur une tendance baissière après avoir débuté la saison en forte hausse.
Conséquence des forts apports de février (+33 % par rapport à la moyenne quinquennale), les apports durant le pic de production de mars sont moins abondants. Ces volumes modérés soutiennent les cours à un niveau élevé par rapport au traditionnel mouvement baissier observé les campagnes précédentes.

Anémone : Bilan de campagne 2015-2016

Une bonne productivité qui compense un prix moyen un peu moins soutenu.
La campagne 2015/16 sur le marché de Hyères s’est caractérisée par :
- Des volumes importants apportés avec régularité au marché,
- Des conditions météorologiques marquées par une absence de froid et des températures toujours positives,
- Coté production, les bulbes d’Anémones ont été optimisés au maximum de leurs possibilités avec une productivité moyenne d’une dizaine de fleurs par bulbe. Toutefois, à partir du 15 décembre la détérioration des conditions climatiques génère des attaques de Botrytis,
- Un développement de la culture en hors sol. Sa qualité est maintenant sensiblement comparable à celle de pleine terre, offrant de plus des conditions de travail facilitées.