Contenu

Melon - année 2017

Bilan de campagne 2017

(mise à jour le 1er octobre 2017)

En crise la majeure partie de la campagne
La campagne démarre timidement début juin avant que les tonnages s’accélèrent ensuite rapidement mi-juin. Une conjoncture particulièrement difficile s’enclenche fin juin : avec 10 jours d’avance, les régions du Val-de-Loire et du Sud-Ouest arrivent sur les marchés alors que PACA atteint son pic de production. Le début du mois de juillet est ainsi marqué par un important télescopage.
Le melon subit une crise conjoncturelle particulièrement longue : du 29 juin au 10 août 2017. En juillet, la production nationale quotidienne est deux fois plus élevée que la consommation. Les prix chutent fortement, brutalement, et l’on constate de nombreuses destructions.
Les cours moyens du mois de juillet sont inférieurs de l’ordre de 35 % à la moyenne quinquennale.
Le marché se rééquilibre mi-août, la période de canicule contribue en effet à dynamiser les ventes et écouler les stocks. Mais les apports du Sud-Est ont commencé à décroître fin juillet, l’essentiel de la production a déjà été vendu en juillet.
La production régionale de melon de la campagne 2017 est estimée en hausse de 8 % par rapport à l’an passé.

Melon Jaune 2017