Contenu

Pêche, Nectarine - année 2020

Pêche-nectarine : des fruits en avance sur les étals

(mise à jour au 1er juin 2020)

En mai, la hausse des températures favorise le développement des fruits, avançant la récolte de quelques jours.
A ce stade, la production est estimée à 56 900 tonnes (hors Pavie) soit un recul de 3 % par rapport à la campagne précédente. Le rendement moyen est inférieur de 5 % à la moyenne quinquennale, suite aux gelées de mars et au manque de froid de l’hiver.

En avril, les arbres semblent convenablement chargés et l’état phytosanitaire est sain. Les vergers de pêches et de nectarines ont été moins affectés que les abricots par les gelées de fin mars. La surface régionale de pêche et nectarine est majoritairement concentrée dans le secteur de la Crau (Bouches-du-Rhône), secteur moins touché par les gelées du printemps. En revanche, le manque de froid hivernal a été plus préjudiciable.
Comme pour l’ensemble des productions agricoles de la région, les exploitants redoutent le manque de main d’œuvre mobilisable pour réussir à récolter dans les temps.


Voir les bilans agricoles annuels de la région PACA
Voir les études et bilans sur les fruits en région PACA
Voir le dernier bilan de campagne national sur la pêche et la nectarine