Contenu

Plantes à parfum 2019

Bilan de campagne 2019

Les fortes températures affectent les rendements de lavande et lavandin

(mise à jour au 1er octobre)

La campagne 2018-2019 est marquée par un hiver doux, des gels tardifs au mois de mai puis une succession de périodes de chaleur intense affectant la majorité des zones de production. Si la lavande supporte la sécheresse, elle souffre néanmoins des températures trop intenses. Les rendements sont alors très hétérogènes selon les possibilités d’irrigation ou les orages localisés, avec pour certains producteurs une partie des plantations qui n’est pas arrivée à maturité. Les pertes pourraient être estimées entre 20 et 40 % suivant la localisation des parcelles.
Les surfaces dédiées aux cultures de lavande et lavandin poursuivent leur progression avec une hausse de 9 % par rapport à 2018, pour atteindre près de 19 000 ha en 2019 (+7 % dans les Alpes-de-Haute-Provence, +8 % en Vaucluse et +12 % dans les Bouches-du-Rhône).

Lavande et lavandin

En moyenne, les rendements en huiles essentielles de lavande et de lavandin présentent des niveaux plus faibles qu’en 2018, considérée comme une année exceptionnelle. Cette baisse est hétérogène selon les secteurs et varie de 20 à 30 % voire 50 % sur certaines zones. Dans quelques zones d’altitude (Ventoux, Baronnies), le gel de mai et la très faible pluviométrie ont détruit certaines parcelles de lavande.
L’augmentation des surfaces ne pourra pas combler la baisse des rendements liée à ces conditions météorologiques.

Les marchés

Le marché des huiles essentielles de lavande et lavandin reste bien orienté et soutenu. La demande mondiale de lavandin est toujours très importante et les prix semblent se maintenir voire augmenter dans un contexte spéculatif marqué. Les premiers cours de l’huile essentielle du clone Grosso se situent autour des 34 €/kg (28 à 30 € en 2018). L’Abrial et le Super sont estimés à des niveaux de prix comparables à ceux de 2018 (soit de 35 à 40 €/kg pour Abrial et autour de 45 €/kg pour le Super)
Les premières tendances indiquent un tassement des cours des huiles essentielles de lavande. Elles se situent autour de 120 €/kg pour les lavandes de populations (Carla et Rapido) et autour de 80 à 100 €/kg pour les clonales notamment la Maillette.

En Bulgarie, premier producteur mondial et principal concurrent de la France, la production d’huile essentielle est annoncée en très forte hausse malgré des premiers rendements faibles (5 à 6 kg/ha), dus aux conditions météorologiques. Cette forte augmentation est liée à la progression de la surface récoltée (+ 53 % par rapport à 2018) et à des rendements hétérogènes dus aux disparités qui existent selon les régions bulgares.