Contenu

Poire - saison 2018-2019

Bilan : Une campagne satisfaisante

(mise à jour au 1er novembre 2018)

Malgré les aléas climatiques du début d’année et les fortes températures, parfois caniculaires au cœur de l’été, la campagne est satisfaisante en région PACA. Le volume (56 300 tonnes) est proche de l’an passé, malgré une très légère diminution des surfaces de production, et les prix sont supérieurs à la moyenne quinquennale.

La campagne de la poire d’été commence mi-juillet, avec une dizaine de jours de retard par rapport à 2017. Sur le marché national, la concurrence des fruits à noyaux perturbe la mise en marché de la Guyot, toute première variété à être proposée en rayon. En effet, à cette période de l’été, l’intérêt du consommateur n’est pas réellement positionné sur ce produit mais plutôt vers d’autres fruits de saison comme l’abricot, la pêche ou la nectarine.
Le marché à l’export est plus actif, principalement en direction de l’Europe du Nord. La région PACA, qui représente 44 % de la production nationale, est la première région à produire des poires en été, et couvre une grande partie des besoins de l’Europe du Nord.

A partir du mois d’août, les actions de mises en avant de la grande distribution sur le marché national permettent un meilleur écoulement sur des bases de prix soutenus, malgré les congés d’été et la concurrence des autres fruits d’été.

Ensuite, la rentrée de septembre et la baisse des volumes en variété Guyot, facilitent la mise en consommation de la William’s. Ce déficit en Guyot a pour origine les mauvaises conditions météorologiques du printemps (gel, grêle et pluie) qui ont entraîné de la coulure et des chutes de fruits. Le marché est alors bien équilibré avec des prix fermes, une fois la consommation revenue.

La cotation à l’expédition en région Sud-Est prend fin le vendredi 21 septembre. La campagne se termine sur des niveaux de prix élevés aussi bien pour la variété Guyot avec des prix supérieurs de 17 % à la moyenne quinquennale, que pour la Williams (prix supérieurs de 9 % à la moyenne quinquennale).
La dynamique de conversion des vergers vers l’Agriculture Biologique observée depuis quelques années se poursuit, et se traduit au cours de cette campagne par des volumes importants de poire Guyot sous label AB, parfois proches de la saturation du marché.

Poire William 2018




Voir les bilans agricoles annuels de la région PACA
Voir les études et bilans sur les fruits en région PACA
Voir le dernier bilan de campagne national sur la poire