Contenu

Présentation des Groupements d’Intérêt Economique et Environnemental (GIEE)

Qu’est-ce qu’un GIEE ?

Créés par la Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, les GIEE constituent un pivot pour le développement de systèmes agroécologiques au sein du monde agricole.

Le terme « GIEE » (Groupements d’Intérêt Economique et Environnemental) est un label désignant des groupes majoritairement composés d’agriculteurs qui, par le biais de la transition agroécologique, s’engagent vers une amélioration des performances économiques, environnementales et sociales de leurs productions.

L’objectif de la reconnaissance est d’encourager les initiatives collectives modifiant en profondeur des modes de production, de transformation et de commercialisation en utilisant les leviers de l’agroécologie ou à consolider des démarches déjà enclenchées en ce sens.

Au titre de quel projet peut-on être labellisé en tant que GIEE ?

Le projet du groupe doit être de mener un programme pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs systèmes ou modes de production agricole et de leurs pratiques agronomiques en cohérence avec les projets territoriaux de développement local existants.

Pour cela, les agriculteurs doivent proposer des actions relevant de l’agro-écologie permettant d’améliorer les performances économique, sociale et environnementale de ces exploitations, notamment en favorisant l’innovation technique, organisationnelle ou sociale et l’expérimentation agricole.

Le collectif doit également indiquer les modalités d’animation du groupe, d’accompagnement technique et de capitalisation, notamment en présentant les partenariats noués par le collectif avec les acteurs des filières et des territoires et les indicateurs de suivi et de résultats.

Quel est l’intérêt d’être reconnu GIEE ?

Être reconnu en tant que GIEE ouvre la possibilité aux groupes de recevoir un soutien pour financer l’animation du collectif. En effet, les projets des GIEE nécessitent bien souvent un développement de savoirs-faire adaptés aux spécificités locales et des échanges entre agriculteurs. C’est pourquoi, l’animation des GIEE est une composante essentielle à l’atteinte des objectifs du projet. Elle permet d’assurer un bon fonctionnement du groupe, offre un accompagnement technique au changement de pratiques des agriculteurs, et les soutient dans la capitalisation et la diffusion des résultats du projet.

En outre, les exploitations agricoles faisant partie d’un groupement reconnu GIEE, peuvent bénéficier de majorations dans l’attribution des aides publiques existantes dont les objectifs correspondent aux finalités de leur projet pluriannuel.

Quelles procédures concernent les GIEE ?

Pour plus informations sur les procédures d’émergence, de reconnaissance et d’animation de GIEE : cliquer ici

Pour plus d’informations :

- Au niveau régional : sur le site de la DRAAF ou sur le site internet dédié aux GIEE réalisé par l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture (APCA)

- Au niveau national, sur le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et en lisant le décret n° 2014-1173 du 13 octobre 2014