Contenu

Progression de la Pyrale du buis au 31.12.2019

Avancée de la pyrale du buis moins importante qu’en 2018. Au niveau national, les plus fortes progressions sont dans le pôle Sud Est. Certaines zones résistent (Ventoux) et d’autres reverdissent (Bourgogne et Lot).

Sur les placettes, dégradation et mortalité continuent, particulièrement sur les arbres les plus petits.

La phase 3 du projet BIOPYR confirme le faible parasitisme (1,8%) et la faible prédation des chenilles mais dresse un portrait intéressant de l’entomofaune prédatrice de la pyrale

  •  (format png - 417.3 ko - 17/04/2020)