Contenu

Projet Alimentaire Territorial

Introduits par la Loi d’Avenir pour l’Alimentation, l’Agriculture et la Forêt d’octobre 2014, les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) visent à « rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consommateurs, et à développer l’agriculture sur les territoires et la qualité de l’alimentation ». Il répond à l’attente des consommateurs qui privilégient de plus en plus une alimentation de qualité valorisant les productions des territoires. Il est important de favoriser un mode de consommation plus responsable et plus durable : diversité des produits, respects de la saisonnalité, respect des conditions de bien-être animal, de l’environnement,…..

Un PAT est entendu comme un projet global visant à renforcer l’agriculture locale, l’identité culturelle du terroir, la cohésion sociale et la santé des populations pour une articulation renforcée entre ’bien produire’ et ‘bien manger’ (agro-écologie, alimentation issue du territoire de proximité, éducation à l’alimentation, agritourisme, etc.). La mise en œuvre de cette politique doit être opérée dans le cadre d’un partenariat entre collectivités et l’ensemble des acteurs économiques et sociétaux qui le souhaitent. L’objectif étant de laisser plus de place aux initiatives de terrain s’inscrivant dans cette thématique.

Repères et outils de sensibilisation
Guides, retour d’expérience.....
 
Faire reconnaître un projet alimentaire territorial
La reconnaissance d’un projet alimentaire territorial au sens de la loi n°2014-1170 d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt permet au porteur de ce projet d’utiliser la marque « PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL » reconnu par le ministère de l’agriculture et le logo associé.
 
Alimentation et environnement - ADEME
Brochure de l’ADEME : Alimentation et environnement "champs d’action pour les professionnels"