Contenu

Raisin de table - année 2018

Raisin de table : Une activité très calme en Muscat, plus fluide en Lavallée

(Mise à jour au 1er octobre 2018)

Le mois de septembre est marqué par un manque de dynamisme sur les marchés. Les volumes sont en hausse et la mise en longue conservation n’est pas suffisante pour réguler correctement le marché. Les vives concurrences des raisins blancs italiens et du Sud-Ouest freinent l’écoulement en Danlas qui rencontre alors des difficultés de commercialisation. Seul le Lavallée dont les quantités restent restreintes connaît un intérêt plus prononcé mais avec des prix qui se réajustent à la baisse.
Globalement, l’offre en frais est importante et ce, malgré la mise en frigo qui s’accélère pour la plupart des opérateurs. Les opérateurs accélèrent en effet la mise en longue conservation afin de réguler les apports en frais et éviter un engorgement des stations.
Les cours sont inférieurs à la campagne précédente mais néanmoins supérieurs à la moyenne quinquennale de 15 % en Muscat et de 10 % en Lavallée.

Raisin Muscat 2018




Voir les bilans agricole annuels
Voir les études et bilans sur les fruits en région PACA