Contenu

Risque d’influenza aviaire particulièrement élevé dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône

L’accélération de la dynamique d’infection par l’influenza aviaire en Europe accentue le risque d’introduction du virus en France via les couloirs de migration actuellement empruntés par les oiseaux sauvages.

Face à cette situation, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé de faire passer de « modéré » à « élevé » le niveau de risque d’introduction du virus influenza aviaire dans les départements traversés par les couloirs de migration et dans les zones à risque particulier (ZRP).
En région PACA, les départements de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône sont concernés.

Des mesures de prévention sont obligatoires dans les départements classés en niveau « élevé » et dans les zones à risque particulier (ZRP) :

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
  • interdiction de rassemblement d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
  • interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
  • interdiction d’utilisation d’appelant.

Les mesures suivantes sont obligatoires sur tout le territoire :

  • surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux ;
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée d’un département cité ;
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Un dossier complet est disponible sur le lien : http://www.agriculture.gouv.fr/mots...

Julien Denormandie appelle au strict respect des mesures de biosécurité et à la surveillance accrue de la part des acteurs professionnels, des particuliers détenteurs d’oiseaux et des chasseurs.

png - 321.3 ko
zones concernées par le risque d’influenza aviaire