Contenu

Situation de la pyrale du buis dans l’inter-région en octobre 2019

La pyrale du buis est un ravageur invasif apparu en France depuis 2008. Pendant les premières années, cet insecte s’est disséminé dans les parcs et jardins de l’ensemble de la France, certainement à partir de plusieurs points d’introduction.

Les dégâts sont passés en forêt de façon significative au cours de l’année 2015, provoquant des défoliations spectaculaires sur des milliers d’hectares dans les Alpes du nord et la Drôme. Sur une large région sud, la progression est très rapide en sous étage et dans les zones humides (vallons, versant nord). La progression est moins rapide sur les zones sèches où les buis paraissent moins appétant.

En 2019, la carte ci-dessous montre une forte progression dans les Alpes du Sud (04 et 06), mais aussi à l’est du Massif Pyrénéen (66, 09, 11), et dans l’Hérault où elle progresse en direction du Causse du Larzac.

JPEG - 12.2 ko
Pic du Jer Lourdes 65

Sur les placettes de suivis du DSF, la mortalité apparaît dès la 3ème année de défoliation (dans 2 placettes sur 3), la prochaine notation est prévue pour cet hiver.

Les études actuelles, menées par l’INRA dans le cadre du projet BIOPYR, montrent qu’il y a une faible régulation naturelle de la pyrale, que ce soit par les parasitoïdes ou par les prédateurs, seule la disparition du buis limite son abondance. On note toutefois l’action, malheureuse pas significative lors de la pullulation, de prédateurs opportunistes (chauve souris, mésanges,..) et de parasitoïdes (tachinaire..) face à cette invasion.