Contenu

Truffe

Truffe noire de Provence

Une offre en fort recul

(mise à jour au 1er janvier 2017)

La campagne a démarré mi-novembre de manière timorée. Les conditions météorologiques de l’été (déficit pluviométrique, sécheresse et vent), font craindre des rendements en baisse, y compris dans les truffières irriguées. Les fortes précipitations de novembre n’ont pas permis le cavage pendant quelques jours, ce qui a également réduit l’offre de début de campagne. En novembre, l’offre est peu importante et par conséquent les prix plus élevés (280 €/kg en moyenne) que la campagne précédente et la moyenne quinquennale. L’offre progresse ensuite jusqu’à mi-décembre, puis décroît jusqu’à la veille de Noël, ce qui permet de maintenir les prix pour les fêtes. Un effondrement des prix s’observe ensuite la dernière semaine de l’année en raison d’une demande quasi-absente. Les hausses de prix de décembre auraient découragé des clients s’orientant vers la truffe espagnole, moins coûteuse.