Contenu

Viticulture 2020

Viticulture : Végétation en avance

(mise à jour au 1er août 2020)

A ce stade de la campagne, la production viticole régionale attendue est estimée à 3,5 millions d’hectolitres (hl) soit une baisse de 5 % par rapport à la récolte de 2019. Le gel survenu fin mars a en effet réduit le potentiel de production dans le Var et en Vaucluse.

Dans les Bouches-du-Rhône, le cycle végétatif est en avance d’une quinzaine de jours par rapport à 2019. Bien que quelques pertes aient été observées après les gelées de fin mars, la floraison et la sortie de grappe ont été belles. Le cumul pluviométrique de mai et juin et la hausse des températures ont cependant favorisé une forte pression de mildiou.
A ce stade de la campagne, la production est estimée à 608 milliers d’hectolitres, en hausse de 3 % par rapport à 2019 et comparable à la moyenne quinquennale.

Dans le Var, les gelées des nuits des 25 et 26 mars ont fortement réduit le potentiel de récolte. Les températures sont en effet descendues à -7°C dans le centre Var. En outre, mi-mai des épisodes de grêle ont également affecté les vignes localement. Ces aléas météorologiques sont survenus sur une végétation précoce de l’ordre d’une dizaine de jours.
À ce stade de la campagne, la production départementale est estimée à 1,05 millions d’hl, en baisse de 18 % par rapport à l’an passé et en baisse de 22 % par rapport à la moyenne quinquennale.

En Vaucluse, le cycle végétatif est en avance d’une semaine par rapport à la campagne précédente. Le gel de la nuit du 25 mars a affecté une partie du vignoble vauclusien. À ce stade de la campagne, la production est estimée à 1,84 millions d’hl, en recul de 4 % par rapport à la récolte 2019, et en baisse de 5 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Voir les bilans agricoles annuels de la région PACA
Voir les études et bilans sur la viticulture en région PACA