PNA :
Programme National de l’Alimentation

Plan National Alimentation
La Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt recentre le programme national pour l’alimentation (PNA) autour de quatre priorités : justice sociale, éducation alimentaire de la jeunesse, lutte contre le gaspillage alimentaire et ancrage territorial de l’alimentation
 
Projet Alimentaire Territorial
La Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt promulguée le 13 octobre 2014 a créé la notion de « Projet Alimentaire Territorial » (PAT) qui répond à la fois aux objectifs du Programme National pour l’Alimentation et du Plan Régional de l’Agriculture Durable (PRAD) ou équivalent.
le ministre a souhaité donner plus de visibilité à ces PAT et soutenir leur développement pour atteindre l’objectif de 100 PAT d’ici fin 2017 et de 500 à l’horizon 2020.
 
Restauration collective
La restauration collective concerne tous les publics : scolaires, entreprises, hôpitaux, administrations, crèches, prisons.... ).
Elle assure un rôle social, éducatif et exemplaire tout en répondant aux exigences de santé publique.
 
Education à la jeunesse
Parce que c’est dès le plus jeune âge que s’acquièrent les bonnes habitudes alimentaires, le gouvernement souhaite placer la jeunesse au centre d’un dispositif d’éducation et de sensibilisation, notamment avec les actions menées sur le temps scolaire et périscolaire.
 
Gaspillage alimentaire
La lutte contre le gaspillage alimentaire est l’un des défis mondiaux majeurs pour les prochaines années.
En France, y compris en région Provence Alpes Côte d’Azur, de nombreuses actions ont été engagées.
 
Justice sociale
En 2011, 16,4 % des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur (soit 1 habitant sur 6) vivent sous le seuil de pauvreté. Paca reste la 4e région la plus touchée de France métropolitaine. Au sein de la région, le Vaucluse est le plus concerné avec un taux de pauvreté de 19,3 %