Contenu

Courgette - année 2020

Courgette : un marché contrasté

(mise à jour au 1er octobre 2020)

La première moitié du mois de septembre est marquée par une diminution notable de l’offre. Certains opérateurs manquent même de marchandise et n’arrivent pas à honorer la totalité de leurs commandes. Dans ce contexte d’offre limitée et de consommation active, les prix augmentent pour atteindre des niveaux exceptionnels pour la période. Le cours moyen se fixe ainsi à 1,55 € / kg la semaine du 10 septembre. Le marché se scinde alors en deux tendances : la grande distribution à la recherche d’un produit standard bon marché et les marchés de gros qui expriment un besoin plus réduit et davantage qualitatif du produit.
À partir du milieu du mois la situation s’inverse avec une offre régionale plus importante et une demande qui ralentit assez nettement. En fin de mois, les achats se sont orientés progressivement vers la production espagnole. La campagne Sud-Est se termine alors avec un cours moyen en septembre 35 % au-dessus de sa moyenne quinquennale.

Début août, l’offre connaît un creux de production toujours du fait des fortes températures et de la fin de cycle des productions sous abris et de plein champ.
Sur les marchés, la demande est très réservée et attentive aux prix dans un contexte persistant de concurrence extra-régionale notamment sur le circuit de la grande distribution. L’écoulement est plus fluide sur les marchés de gros en recherche de produits de qualité.
Malgré tout, le marché demeure à l’équilibre, faute de volumes. En effet, la production régionale du mois d’août est inférieure de moitié à celle d’août 2019. Les cours sont supérieurs de 4 % à la moyenne quinquennale.

A ce stade de la campagne, la surface régionale est estimée en baisse de 3 % et la production en hausse de 7 % par rapport à l’an passé avec environ 34 700 tonnes. Le rendement moyen est supérieur de 7 % à la moyenne quinquennale.

En juillet, l’offre nationale progresse vite avec l’arrivée en production d’autres bassins alors que l’offre régionale décroît. La qualité du produit est hétérogène et complique parfois les ventes notamment à destination des grossistes plus exigeants sur la qualité. Pour une majorité des stations d’expédition, les engagements avec la grande distribution permettent de maintenir les flux de ventes. La demande est peu motivée, les consommateurs privilégient les produits d’été au détriment des légumes à cuire.
Si le cours moyen est légèrement supérieur à la moyenne quinquennale (+ 3 %), le mois se caractérise surtout par une faible production régionale.

En juin, avec une offre pourtant plus limitée qu’à l’habitude, le marché se maintient à peine à l’équilibre. La demande, qui ne se développe pas, est toujours orientée vers la courgette espagnole, encore majoritaire sur les circuits dans les segments premiers prix et filets. Les cours progressent lentement à partir du milieu du mois et illustrent la chute brutale des apports pendant quelques jours. Sont en cause, la fin de cycle des cultures, aussi bien sous abris qu’en plein champ, les températures nocturnes fraîches, et la présence plus importante de maladies. Pourtant, pour beaucoup d’opérateurs, les hausses ne sont pas proportionnelles au regard du peu d’offre.
Pour la plupart des stations d’expédition, ce sont les engagements avec la grande distribution qui maintiennent les flux de ventes. La qualité du produit demeure particulièrement hétérogène.

En mai, la campagne de commercialisation, débutée mi-avril, monte en puissance. Les productions de plein champ viennent compléter l’offre sous abri.
A la mi-mai, l’offre augmente considérablement en raison de la hausse des températures. Cette météo accélère fortement la croissance des courgettes dont l’offre devient supérieure à la demande. Le marché se régule cependant et évite de basculer en crise conjoncturelle.

En avril, la campagne démarre avec 15 jours d’avance. La production régionale est confrontée, d’une part, au niveau de prix particulièrement bas des courgettes espagnoles et, d’autre part, à un réseau de distribution en attente de quantités suffisantes pour fournir ses rayons sur l’ensemble du territoire. Malgré tout, les cours sont fermes.

Courgette 2020


Voir les bilans agricoles annuels de la région PACA
Voir les études et bilans sur les légumes en région PACA
Voir le dernier bilan de campagne national sur la courgette