Contenu

Pomme - saison 2020-2021

Pomme : commercialisation toujours au ralenti

(mise à jour au 1er novembre 2020)

La commercialisation de la pomme, traditionnellement calme en octobre, est cette année particulièrement ralentie. Dans ce contexte de crise sanitaire, la demande reste prudente et attentiste par manque de visibilité en direction des collectivités et de la restauration.

A l’export, la concurrence ainsi que les productions locales limitent les départs vers l’Europe. A destination du Moyen-Orient, les ventes sont lentes, concurrencées par les productions italiennes et turques. En revanche, vers l’Amérique du Sud et de l’Asie, le flux de vente est régulier.
Les cours restent cependant fermes et nettement supérieurs à la moyenne quinquennale, particulièrement en Golden et Granny en raison de la faiblesse de la récolte 2020.
Le marché industriel est sous-approvisionné du fait des stocks insuffisants de l’ancienne récolte et de la faible récolte 2020 de Golden. Les cours à destination de l’industrie sont fermes et supérieurs à la moyenne quinquennale (+41% pour la compote Golden).

La récolte 2020 se confirme inférieure à la précédente en raison de l’alternance biennale (phénomène de baisse des volumes une année sur deux chez les arbres fruitiers) et de la mauvaise floraison liée aux gelées printanières.
La production de la campagne 2020 est estimée à près de 338 000 tonnes. Le rendement moyen est inférieur de 8 % à la moyenne quinquennale. Golden et Granny sont particulièrement affectées avec une récolte en baisse de 14 % en Golden et de 8 % en Granny par rapport à la moyenne quinquennale.

La qualité est cependant au rendez-vous avec une dominance de gros calibres et une coloration satisfaisante.

En septembre, la météo estivale freine la commercialisation. En avance, la production régionale se développe avec l’arrivée de la Golden, de la Granny, des variétés Rouges et de la Canada Grise, alors que la demande est encore timide. À l’export, les transactions sont limitées par la présence encore conséquente des stocks de l’hémisphère Sud. En outre, la concurrence des pays de l’Est et de l’Italie est particulièrement présente cette année.

Les cours sur l’ensemble des variétés restent cependant fermes et élevés par rapport à la moyenne quinquennale (+10 % en Granny, +13 % en Golden)

Début août, la campagne démarre lentement avec une dizaine de jours d’avance. La précocité gêne la bonne mise en place du produit : la consommation n’est pas encore au rendez-vous. Seuls les divers engagements maintiennent un flux de vente régulier.
A l’export, l’avance de la production des pays du nord de l’Europe (Allemagne, Belgique, Pays-Bas), les stocks nationaux encore importants à cette période, et la présence de l’Hémisphère Sud freinent la demande. De plus, la production italienne, abondante cette année en Gala (+10%) à des prix attractifs, vient fortement concurrencer les pommes françaises. A destination du grand export, c’est la crise sanitaire qui pèse sur la demande et le trafic de marchandises.
Globalement la production européenne attendue est comparable à celle de l’an passé. La production polonaise, plus importante cette année, est aussi plus largement destinée à la transformation par défaut de qualité.
Les cours de la pomme régionale restent néanmoins supérieurs à la moyenne quinquennale. Ce lent démarrage a peu d’impact sur les cours, la pomme étant un fruit stockable sur une longue période.

A ce stade de la campagne, le rendement moyen régional est estimé en baisse de 7 % par rapport à la moyenne quinquennale. La baisse de rendement de la Golden (-12%) est notamment liée à l’alternance.

En juillet, la hausse des températures favorise le grossissement des fruits. La situation sanitaire est hétérogène selon les secteurs géographiques.
Le début de la campagne est attendu dans les premiers jours du mois d’août avec les premières pommes précoces (Akane, Primgold, Early Gold …).

Gala 2020


Golden 2020


Voir les bilans agricoles annuels de la région PACA
Voir les études et bilans sur les fruits en région PACA
Voir le dernier bilan de campagne national sur la pomme